Bio

 

Jean-Michel Djian

® photo Vincent Delerm

Né le 1er novembre 1953 à St Brieuc (22), Jean Michel Djian est titulaire d’un doctorat  de troisième  cycle en Sciences Politiques (mention très bien) consacré à « l’Innovation culturelle et l’Etat ». Chargé de mission au Ministère de la Culture entre 1981 et 1985, il fonde cette même année Eurocréation, l’Agence européenne des jeunes créateurs, qu’il dirige pendant six ans avant de rejoindre l’Université où il crée à Paris 8 en 1991 le DESS de Management culturel européen puis, en 2000 celui  de Coopération artistique internationale, dont il est le directeur en qualité de professeur d’université associé  jusqu’en 2011

Parallèlement, il entame en 1985 une carrière de journaliste (carte de presse n° 81 373) qui le conduit en 1992 au Monde puis  en 1995 à la tête du Monde de l’Education et de la Culture  en qualité de rédacteur en chef, titre qu’il quitte en janvier 2000 pour rentrer à Télérama où il pilote une nouvelle formule (Téléramag). Parallèlement, à la demande de Laure Adler, il réalisera pour France Culture une série d’émissions intitulée « Territoires rebelles » consacrées aux itinéraires de personnalités artistiques. Depuis dix ans, il collabore régulièrement comme éditorialiste à Ouest-France, chroniqueur à la Croix et grand reporter au Monde Magazine.

En qualité de rédacteur en chef du Monde de l’Education, il a créé avec Edgar Morin « le Prix le Monde de la Recherche Universitaire » en 1997, qui récompense chaque année dix thèses  francophones  et en permet la publication au Presses Universitaires de France. Il a conçu et réalisé un numéro spécial au cours de l’été 1996  sur « Le français dans le monde »  puis un autre consacré à « l’enseignement à distance »  avec Michel Serres.

Il est, depuis septembre 2011, rédacteur en chef à France Culture, chargé de la direction de la revue France Culture Papiers qu’il a créé et de produire avec Mazarine Pingeot « La part d’enfance » une émission d’entretien avec des grandes figures contemporaines  qui racontent leur jeunesse.

Jean-Michel Djian a également dirigé la Collection « Mémoire Vivante » chez Flammarion, consacrée à des entretiens avec des personnalités  qui ont, par leur action ou leur pensée,  marqué  le XXème  siècle : Valéry Giscard d’Estaing, Laurent Terzieff, Michel Rocard, Edmond Maire, Mario Soares, Pierre Messmer …. Chacun de ces entretiens filmés a fait l’objet pour la Chaine Histoire d’un documentaire de quatre fois 52 minutes.

Avec Joël Calmettes, il réalise en 2002 un documentaire de 90 minutes chez Morgane Production  intitulé  Culture, une affaire d’Etat : « la cinquième  république des affaires culturelles  pour France 5. Egalement pour France 5, La Diplomatie  gaulliste sous la Cinquième République, documentaire diffusé en novembre 2004 (meilleur taux d’audience télévisé de l’année pour un documentaire historique sur la chaine). Pour TV5, Le couple inséparable, la France et l’Afrique sous la Vème république  en 2005, ainsi que le Roman Dumas en 2006 pour Public Sénat.

Enfin il écrit et réalise avec Philippe Lavalette en 2007 et 2008 pour TV5, Télé Québec et RTBF une saga sur l’histoire de la langue française dans le monde intitulée Rêver le français. Il s’agit d’une  trilogie de 3 fois 52 mn : la fabrique des mots ; le spectacle de la langue et la pouvoir du verbe. (Lauréat 2009 au Sénat du Club audiovisuel de Paris, section documentaire).  En mars 2009, il achève un film documentaire de 52 mn aux Films d’Ici De Gaulle, la fin d’un règne pour Public Sénat et TV5,  en collaboration avec l’Ina et diffusé en Juin. Il termine en  2010 un “ Defferre, la fin d’un règne ” chez le même producteur diffusé sur Public Sénat et achève en 2011 pour France 2  Mitterrand à bout Portant diffusé en soirée le 10 mai de la même année.  Il  vient de terminer en  2012 un « Jean Jacques Rousseau Musicien » pour Arte et TV5 à l’occasion du tricentenaire du philosophe des Lumières. Et en 2013 un « Ministre ou rien » pour France 3, une saga de 21 ministres qui racontent  l’exercice du pouvoir sous la Vème république.

Membre du Conseil d’administration du Théâtre de la Ville et fondateur de l’Université ouverte des 5 Continents de Tombouctou.

 

 

Comments are closed